Les cerfs-volants de Paris

En Afghanistan, le cerf-volant est une activité incontournable. Elle consiste à trouver un autre cerf-volant, qui sera la cible, et de trancher sa ficelle. Pour ce faire, les ficelles sont souvent entourées de verre pilé pour être tranchantes.

A Kaboul, entre novembre et la nouvelle année afghane (au moment de Norouz, autour du 21 mars), les collines de la ville se remplissent de personnes venues faire voler leurs créations, de familles observant les cerfs-volants et de marchands.

Au sein de Français langue d’accueil, les participants d’origine afghane partagent avec enthousiasme leurs connaissances, en français bien sûr. Pour la troisième année consécutive, des ateliers cerf-volants ont été organisés, en partenariat cette année avec la Grange aux Belles. Bénévoles et participants s’entraident pour fabriquer leurs cerfs-volants puis les faire voler, mais sans trancher les ficelles  ! C’est l’occasion pour tous d’en découvrir un peu plus sur la culture afghane et d’apprendre de nouveaux mots de vocabulaire et des expressions, le tout dans une ambiance conviviale au cœur du Xème arrondissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *