Les ateliers sociolinguistiques ont repris progressivement

 

Depuis le déconfinement, F.L.A. a rouvert ses portes afin que les ateliers sociolinguistiques puissent recommencer le plus vite possible. Bien sûr, il a fallu réinventer toutes les procédures pour assurer la sécurité à la fois des salariés, des bénévoles et des participants. Grâce au travail de réflexion mené en amont à ce sujet pendant le confinement, les premiers ateliers ont pu reprendre dès le 18 mai.

De nombreux défis se sont posés : dans quelles salles les ateliers vont-ils rouvrir ? Quels groupes pourront redémarrer en premier ? Combien de participants reviendront ? Qui sont les bénévoles disponibles ? Comment intégrer les gestes barrière à la routine des ateliers ?

L’association a porté une attention particulière aux participants peu scolarisés, qui ont le plus « décroché » de l’enseignement à distance pendant le confinement, en raison de leur faible niveau linguistique. 

Afin de préserver la santé de tous, les salles ont été aménagées : tables écartées pour respecter les distances de sécurité sanitaire, nettoyage à chaque fin de cours, masques obligatoires pour tout le monde. Les effectifs ont été limités, en fonction de la taille des salles, à des groupes 5 personnes en moyenne. Pour s’assurer que les participants puissent bien respecter les mesures sanitaires en vigueur, l’association avait pris les devants. Elle peut notamment fournir des masques lavables et réutilisables et a aménagé les horaires des ateliers pour que les participants n’aient pas besoin de se déplacer lors des heures de pointe dans les transports. 

Grâce aux bénévoles volontaires pour reprendre et aux partenaires ayant mis les salles à disposition, 11 ateliers sociolinguistiques ont réouvert et 90 participants ont pu assister à des séances en présentiel depuis fin mai. 

Tout l’écosystème de F.L.A. a su faire preuve de rigueur et d’adaptabilité pour que tout se passe aussi bien que possible avec bienveillance.

En parallèle, les ateliers socioculturels et l’accompagnement à l’insertion professionnelle ont également repris et se poursuivront pendant l’été – toujours dans le respect des mesures de distanciation sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *